Pour un meilleur bilan CO2

Les cimenteries nécessitent actuellement des matières premières et des combustibles qui peuvent être en partie remplacés par le recyclage énergétique et matériel de déchets. Par exemple, on peut utiliser du bois usagé comme source d’énergie plutôt que du charbon, le vieux sable de fonderie peut remplacer de la matière première, etc. Vigier Ciment a depuis 1997 remplacé plus de 28 % de ses besoins en combustibles fossiles par des déchets adaptés. Actuellement, 70 – 80 % de l’énergie thermique provient de combustibles alternatifs.

L’effet obtenu est double : la préservation d’une ressource et parallèlement le recyclage d’un déchet jusqu’à présent pas ou mal utilisé. Ainsi, l’industrie du ciment contribue notablement à la réduction du total des émissions de CO2, car la production de ciment est un processus qui consomme beaucoup d’énergie. Les directives d’élimination de déchets dans les cimenteries sont dictées par l’Ordonnance sur la limitation et l’élimination des déchets (Ordonnance sur les déchets, OLED) de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV).

© 2010 Ciments Vigier SA