L’industrie du ciment montre l’exemple

Pour atteindre les objectifs du protocole de Kyoto, l’économie suisse doit réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 20 % en 2020 par rapport à l’année 1990. Un objectif ambitieux. Une chose est certaine : les efforts de l’industrie suisse du ciment ne vont pas compromettre le but. Avec une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 51 pourcent entre 1990 et 2012, la branche a fourni la plus grande contribution nationale pour la première période d’engagement du Protocole de Kyoto.

Vigier Ciment montre aussi l’exemple : dans l’Ordonnance sur la protection de l’air (OPair) les valeurs d’émissions pour l’oxyde d’azote pour l’industrie du ciment sont limitées à 500 mg/Nm3. Vigier Ciment s’engage, en plus, dans un accord sectoriel avec l’OFEV de baisser ses émissions jusqu’en 2020 à une moyenne annuelle de maximum 450 mg/Nm3.

© 2010 Ciments Vigier SA